COQUIN Christophe

De ses nombreuses origines : belge, française, espagnole, yougoslave,
polonaise et hongroise, Christophe Coquin puise les personnalités de ses
personnages à travers des romans qui sont pour lui, des périodes de
vies, des biographies ponctuelles de chacun de ses personnages à qui, il
transfère une partie de lui-même et tout particulièrement à Viktor Kurt !
Après un premier roman : "Le crépuscule des mensonges" qui se déroule à
Paris sous l'occupation allemande et qualifié par Jean Chalon, comme Le
roman rose des années noires, Christophe se consacre désormais à
l'écriture de polars à travers Viktor Kurt, un enquêteur pas tout à fait comme
les autres...
Il est aussi l'auteur d'un témoignage "Faut-il te pardonner?"

COQUIN Christophe