BÉTHANIE Karine

eb382672-e1b9-4601-a5be-c0b419972767
Image-empty-state_edited.png

Les premières expériences d’écriture de Karine Béthanie se firent durant quinze années dans un service administratif. Des évènements désagréables vécus tout au long de sa vie et tout particulièrement ces dernières années l’on amené à passer le pas des écrits littéraires.
C’est ainsi qu’à vu le jour : « où se trouve le bonheur ? » publié en 2015 aux Editions Le Panthéon.
Son second roman « âmes sœur que tout semble séparer » publié en 2018 aux éditions Sydney Laurent, lui a permis de mettre de l’ordre dans sa vie privée.
Pour son troisième roman « Pierre de lune et de soleil », elle s’est inspirée d’une série de rêves fait sur le petit matin.
La période confinement survenu au printemps 2020, lui inspira « Journal de confinement : un incroyable conte de fées ».
Les sujets viennent à elle selon ses besoins. Elle ne néglige aucune source d’inspiration. Elle aime penser que ses inspirations lui viennent de son grand-père typographe qu’elle n’a jamais connu.

Angeline est une femme de quarante ans, effacée et peu sûre d’elle. Elle vit en France, vient de perdre son emploi de comptable et doit pourtant subvenir aux frais universitaires de sa fille, Violaine. A quarante-cinq ans, Alejandro est un acteur argentin célèbre. Célibataire au charme évident, il multiplie les conquêtes et n’envisage en aucun cas de changer son mode de vie. Afin de bénéficier de l’héritage de sa grand-mère qui vient de décéder, il doit, en application des dispositions testamentaires, promettre de s’occuper désormais quotidiennement de l’animal domestique laissé par celle-ci, Lilas, adorable petite chienne qu’il ne supporte pas… et qui le lui rend bien. La situation semble tourner au cauchemar lorsque le notaire en charge de la succession décide d’engager une personne à demeure pour s’occuper de Lilas et ne trouve pas meilleure recrue qu’une jeune femme française, Angeline, rencontrée incidemment ! L’arrivée d’Angeline jette un froid dès les premiers instants : l’acteur argentin déteste d’emblée cette intruse, qui lui est imposée. Pour sa part, Angeline se demande comment elle va réussir à supporter ce nouveau patron, distant et imbu de sa personne. La coexistence s’annonce difficile… tout oppose en effet ces deux êtres aux tempéraments opposés : pays, langue, culture, appartenance socioculturelle, mode de vie…
shopping-cart-371979_640.png

Âmes soeurs que tout semble séparer

Angeline est une femme de quarante ans, effacée et peu sûre d’elle. Elle vit en France, vient de perdre son emploi de comptable et doit pourtant subvenir aux frais universitaires de sa fille, Violaine. A quarante-cinq ans, Alejandro est un acteur argentin célèbre. Célibataire au charme évident, il multiplie les conquêtes et n’envisage en aucun cas de changer son mode de vie. Afin de bénéficier de l’héritage de sa grand-mère qui vient de décéder, il doit, en application des dispositions testamentaires, promettre de s’occuper désormais quotidiennement de l’animal domestique laissé par celle-ci, Lilas, adorable petite chienne qu’il ne supporte pas… et qui le lui rend bien. La situation semble tourner au cauchemar lorsque le notaire en charge de la succession décide d’engager une personne à demeure pour s’occuper de Lilas et ne trouve pas meilleure recrue qu’une jeune femme française, Angeline, rencontrée incidemment ! L’arrivée d’Angeline jette un froid dès les premiers instants : l’acteur argentin déteste d’emblée cette intruse, qui lui est imposée. Pour sa part, Angeline se demande comment elle va réussir à supporter ce nouveau patron, distant et imbu de sa personne. La coexistence s’annonce difficile… tout oppose en effet ces deux êtres aux tempéraments opposés : pays, langue, culture, appartenance socioculturelle, mode de vie…