Collectif de l'unité de soins palliatifs de la l'hôpital de la Seyne sur Mer

fdad4c73-267d-44f5-8725-42939980ded0
Image-empty-state_edited.png

Collectif de l'unité de soins palliatifs de la l'hôpital de la Seyne sur Mer, avec la collaboration de Alain et Michel Cadéo, respectivement écrivain et artiste peintre.

Dostoïevsky parle du « saint des saints » lorsqu’il évoque « l’Homme dans l’homme »…
Et de quoi parle-t-il ? Il parle de la part la plus authentique, inentamable, la plus sacrée, la plus mystérieuse, dissimulée au plus profond de chacun d’entre nous et qui ne se révèle que lors des grands chambardements du cœur, du corps et de l’esprit.
Faut-il être en bout de vie pour enfin s’affranchir de tous les cintres et de toutes les panoplies ?

Six ans de rencontres d’Alain et Michel CADÉO auprès des patients et soignants de l’unité de Soins Palliatifs de l’Hôpital de la Seyne sur Mer.
Chaque semaine, le service fut un lieu de partages de mots et des maux.
Les lettres ainsi échangées sont un témoignage simple, sincère et lucide de ces instants uniques.
shopping-cart-371979_640.png

LETTRES EN VIE

Dostoïevsky parle du « saint des saints » lorsqu’il évoque « l’Homme dans l’homme »…
Et de quoi parle-t-il ? Il parle de la part la plus authentique, inentamable, la plus sacrée, la plus mystérieuse, dissimulée au plus profond de chacun d’entre nous et qui ne se révèle que lors des grands chambardements du cœur, du corps et de l’esprit.
Faut-il être en bout de vie pour enfin s’affranchir de tous les cintres et de toutes les panoplies ?

Six ans de rencontres d’Alain et Michel CADÉO auprès des patients et soignants de l’unité de Soins Palliatifs de l’Hôpital de la Seyne sur Mer.
Chaque semaine, le service fut un lieu de partages de mots et des maux.
Les lettres ainsi échangées sont un témoignage simple, sincère et lucide de ces instants uniques.