COQUIN Christophe

b0d0ea65-f855-417d-aa00-cb5d3b459da8
Image-empty-state_edited.png

De ses nombreuses origines : belge, française, espagnole, yougoslave,
polonaise et hongroise, Christophe Coquin puise les personnalités de ses
personnages à travers des romans qui sont pour lui, des périodes de
vies, des biographies ponctuelles de chacun de ses personnages à qui, il
transfère une partie de lui-même et tout particulièrement à Viktor Kurt !
Après un premier roman : "Le crépuscule des mensonges" qui se déroule à
Paris sous l'occupation allemande et qualifié par Jean Chalon, comme Le
roman rose des années noires, Christophe se consacre désormais à
l'écriture de polars à travers Viktor Kurt, un enquêteur pas tout à fait comme
les autres...
Il est aussi l'auteur d'un témoignage "Faut-il te pardonner?"

Bruxelles. Janvier.Depuis plus d'un an et sa dernière enquête qui lui a couté sa place de consultant privé pour la police, Viktor Kurt végète entre enquêtes pour adultères et enquêtes pour espionnages industriels. Sans aucun intérêt pour sa vie de solitudes qu'il a choisie, il sait qu'il n'a plus rien à attendre. Ni de cette vie ni de ses contemporains . Mais un évènement va tout remettre en question. Une nuit, Angèle Barney, richissime et extravagante vieille dame, lui demande de reprendre l'enquête qui a envoyé son fils en prison pendant vingt-cinq ans et libéré deux mois plus tôt après avoir purgé sa peine pour l'assassinat d'une femme, présentée comme sa maîtresse, et de son jeune fils. Avant de mourir, elle veut savoir s'il a été le coupable idéal ou s'il est vraiment un assassin sans scrupule. Viktor accepte cette mission sans se douter qu'il va, dès le début de son enquête, être confronté, pour son plaisir, à un premier meurtre sordide.

ON N'ENTERRE JAMAIS NOS MORTS.

Bruxelles. Janvier.Depuis plus d'un an et sa dernière enquête qui lui a couté sa place de consultant privé pour la police, Viktor Kurt végète entre enquêtes pour adultères et enquêtes pour espionnages industriels. Sans aucun intérêt pour sa vie de solitudes qu'il a choisie, il sait qu'il n'a plus rien à attendre. Ni de cette vie ni de ses contemporains . Mais un évènement va tout remettre en question. Une nuit, Angèle Barney, richissime et extravagante vieille dame, lui demande de reprendre l'enquête qui a envoyé son fils en prison pendant vingt-cinq ans et libéré deux mois plus tôt après avoir purgé sa peine pour l'assassinat d'une femme, présentée comme sa maîtresse, et de son jeune fils. Avant de mourir, elle veut savoir s'il a été le coupable idéal ou s'il est vraiment un assassin sans scrupule. Viktor accepte cette mission sans se douter qu'il va, dès le début de son enquête, être confronté, pour son plaisir, à un premier meurtre sordide.

12 juillet 1942- Paris sous l'occupation. En compagnie d'Esther, mère juive qui élève seule sa fille Léa, de Maguy, ancienne tenancière de bordel, de Frantz, officier de la Luftwaffe qui ne supporte plus le parti Nazi autant qu'il ne supporte plus sa détestable épouse Greta, du très séduisant Simon et de bien d'autres, Vincent, jeune barman dans un club de Pigalle réservé aux hommes vit son quotidien dans une totale insouciance en tentant d'oublier son passé. Mais à cinq jours d'une rafle voulue par l'occupant Allemand et organisée avec la complicité du régime de Vichy tous vont, pour tenter de survivre, pour protéger ceux qu'ils aiment ou par vengeance, dévoiler des vérités et avouer leurs mensonges qu'ils espéraient laisser derrière eux. Aucun d'entre eux n'imagine alors les conséquences de ses aveux

LE CREPUSCULE DES MENSONGES

12 juillet 1942- Paris sous l'occupation. En compagnie d'Esther, mère juive qui élève seule sa fille Léa, de Maguy, ancienne tenancière de bordel, de Frantz, officier de la Luftwaffe qui ne supporte plus le parti Nazi autant qu'il ne supporte plus sa détestable épouse Greta, du très séduisant Simon et de bien d'autres, Vincent, jeune barman dans un club de Pigalle réservé aux hommes vit son quotidien dans une totale insouciance en tentant d'oublier son passé. Mais à cinq jours d'une rafle voulue par l'occupant Allemand et organisée avec la complicité du régime de Vichy tous vont, pour tenter de survivre, pour protéger ceux qu'ils aiment ou par vengeance, dévoiler des vérités et avouer leurs mensonges qu'ils espéraient laisser derrière eux. Aucun d'entre eux n'imagine alors les conséquences de ses aveux

Une enquête de Viktor Kurt
​
Bruxelles, nuit de la Saint-Sylvestre.                              
Un corps mutilé d’adolescent est retrouvé adossé à une pierre tombale juive dans le cimetière abandonné du Dieweg. Viktor Kurt, consultant pour la police fédérale de Bruxelles est appelé par son amie, la commissaire Abigaël Gurtvard, pour l’aider à élucider ce meurtre. Viktor entame alors une course contre la montre, car ses pertes de mémoire risquent de lui faire oublier des indices qui l’emmèneront peut-être jusqu’à l’assassin qui étrangement, a voulu laisser la carte d’identité de la victime sur la scène de crime. Viktor Kurt, en proie à son passé chaotique et aux traumatismes qu’il s’inflige autant qu’il subit parviendra-t-il à aller jusqu’au bout de cette affaire qui s’annonce d’une extrême complexité et dans laquelle il risque d’être impliqué au-delà de son rôle d’enquêteur ?

INTERNES

Une enquête de Viktor Kurt

Bruxelles, nuit de la Saint-Sylvestre.
Un corps mutilé d’adolescent est retrouvé adossé à une pierre tombale juive dans le cimetière abandonné du Dieweg. Viktor Kurt, consultant pour la police fédérale de Bruxelles est appelé par son amie, la commissaire Abigaël Gurtvard, pour l’aider à élucider ce meurtre. Viktor entame alors une course contre la montre, car ses pertes de mémoire risquent de lui faire oublier des indices qui l’emmèneront peut-être jusqu’à l’assassin qui étrangement, a voulu laisser la carte d’identité de la victime sur la scène de crime. Viktor Kurt, en proie à son passé chaotique et aux traumatismes qu’il s’inflige autant qu’il subit parviendra-t-il à aller jusqu’au bout de cette affaire qui s’annonce d’une extrême complexité et dans laquelle il risque d’être impliqué au-delà de son rôle d’enquêteur ?