ROLAND Martine

8d2df703-f341-4e5f-a4c9-b5d3d3a2880f
Image-empty-state_edited.png

Martine Roland a longtemps exercé dans l'enseignement et s'est investie dans des projets sociaux pour autistes.

Alban Soquet est le résultat d'une très profonde déchirure qu'a subie sa mère à l'âge de 16 ans ; il grandit dans une ambiance totalement déboussolée par le comportement incestueux de cette femme qu'il adore et hait tout à la fois. Comment le cerner lorsqu'il s'échappe à lui-même et que ses démons reviennent le tourmenter dans son esprit et dans sa chair ? Momo, «l'ami» de ses dérives, croit le rattraper mais reste toujours sur la touche.
Cette oeuvre entraîne le lecteur sur les rives de l'inacceptable, de l'insoutenable, voire de l'ignominieux qu'Alban lui imposera par ses actes criminels. Le rythme haletant permet l'une ou l'autre grande respiration. Cependant, une minuscule lueur vacille dans les tourments et obscurités de cette vie déchirée. Quel genre de sutures Alban devra-t-il subir pour réparer de tels dégâts ?
Un roman très noir qui frôle l'impossible...
shopping-cart-371979_640.png

C'est un secret entre nous

Alban Soquet est le résultat d'une très profonde déchirure qu'a subie sa mère à l'âge de 16 ans ; il grandit dans une ambiance totalement déboussolée par le comportement incestueux de cette femme qu'il adore et hait tout à la fois. Comment le cerner lorsqu'il s'échappe à lui-même et que ses démons reviennent le tourmenter dans son esprit et dans sa chair ? Momo, «l'ami» de ses dérives, croit le rattraper mais reste toujours sur la touche.
Cette oeuvre entraîne le lecteur sur les rives de l'inacceptable, de l'insoutenable, voire de l'ignominieux qu'Alban lui imposera par ses actes criminels. Le rythme haletant permet l'une ou l'autre grande respiration. Cependant, une minuscule lueur vacille dans les tourments et obscurités de cette vie déchirée. Quel genre de sutures Alban devra-t-il subir pour réparer de tels dégâts ?
Un roman très noir qui frôle l'impossible...

L’ histoire tourne autour de la cabine téléphonique 288, rue Brigal, à Bruxelles, prête à être démantelée par Belgacom. Elle revêt une importance capitale pour l’héroïne du roman, Jacotte Tripatin, pour de multiples raisons. C’est l’histoire d’un cadavre découvert dans la cabine, d’un enlèvement, d’une bande de mafieux russes et d’une ferme avec ses deux habitants, la fermière Iris et son fils, Bébert. Jacotte et Jef, deux seniors retraités, s’ennuient et se voient propulsés dans une enquête pas comme les autres, tout en ne perdant pas de vue leur projet « cabine » à valeur socio-culturelle et l’avenir de Bébert, fort compromis par les circonstances.
shopping-cart-371979_640.png

cabine 288 rue brigal

L’ histoire tourne autour de la cabine téléphonique 288, rue Brigal, à Bruxelles, prête à être démantelée par Belgacom. Elle revêt une importance capitale pour l’héroïne du roman, Jacotte Tripatin, pour de multiples raisons. C’est l’histoire d’un cadavre découvert dans la cabine, d’un enlèvement, d’une bande de mafieux russes et d’une ferme avec ses deux habitants, la fermière Iris et son fils, Bébert. Jacotte et Jef, deux seniors retraités, s’ennuient et se voient propulsés dans une enquête pas comme les autres, tout en ne perdant pas de vue leur projet « cabine » à valeur socio-culturelle et l’avenir de Bébert, fort compromis par les circonstances.

Barnabé, garçon de huit ans, à l'enfance bafouée, arrive dans sa troisième famille d'accueil. Il recherchera en vain l'amour exclusif d'Adèle et n'aura de cesse d'affirmer son identité, menacée de partout par un fils mort prématurément, un neveu cacochyme envahissant et la réalité de la mort, inévitable, impitoyable et pourtant consolatrice. Un roman où la vie ne peut suffire sans la mort et où l'enfant fragile et hypersensible, puis l'ado que deviendra Barnabé, captivera le lecteur par son instabilité déstabilisante, mais attachante.
shopping-cart-371979_640.png

Barnabé, c'est moi

Barnabé, garçon de huit ans, à l'enfance bafouée, arrive dans sa troisième famille d'accueil. Il recherchera en vain l'amour exclusif d'Adèle et n'aura de cesse d'affirmer son identité, menacée de partout par un fils mort prématurément, un neveu cacochyme envahissant et la réalité de la mort, inévitable, impitoyable et pourtant consolatrice. Un roman où la vie ne peut suffire sans la mort et où l'enfant fragile et hypersensible, puis l'ado que deviendra Barnabé, captivera le lecteur par son instabilité déstabilisante, mais attachante.

Novaya Era, mouvement communiste nostalgique, au cœur de Riga en Lettonie. Son leader, Valdis, fantasque et utopiste, vivant dans la micronation d'Uzupis au sein de la capitale lituanienne. Une Occidentale en voyage, Line Darsan, syndicaliste convaincue, épouse désenchantée d'un fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères et mère marquée par le deuil de son enfant, tombe sous le charme et la fascination du jeune Valdis. De la passion à l'aveuglement, Line rentre dans un monde fragile et menaçant, encore empreint des relents contradictoires d'un passé totalitaire.
shopping-cart-371979_640.png

NOVAYA ERA ou la femme qui perdit deux fois la tête

Novaya Era, mouvement communiste nostalgique, au cœur de Riga en Lettonie. Son leader, Valdis, fantasque et utopiste, vivant dans la micronation d'Uzupis au sein de la capitale lituanienne. Une Occidentale en voyage, Line Darsan, syndicaliste convaincue, épouse désenchantée d'un fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères et mère marquée par le deuil de son enfant, tombe sous le charme et la fascination du jeune Valdis. De la passion à l'aveuglement, Line rentre dans un monde fragile et menaçant, encore empreint des relents contradictoires d'un passé totalitaire.